Les outils

Le son évidemment avec les gongs, les diapasons, les bols tibétains, les tambours, les carillons, et d’autres curiosités.

… Et aussi la présence et l’écoute …

Le gong

Une note, des harmoniques, et une infinie variété de vibrations. J’aime le gong, car chaque jeu est une aventure, une surprise. Je ne connais jamais à l’avance le son qui va sortir. La vibration répond à une évidence pour les gens qui la reçoivent ici et maintenant. Dans cet espace là, pas de place pour le contrôle, juste la nécessité de jouer en confiance. Reliance à plus grand que moi.

Le diapason


Simplement, mettre son corps au diapason de son chemin de Vie. A l’inverse du gong, une fréquence précise retransmet une information au corps. Le diapason posé sur les points énergétiques diffusent la vibration dans toutes les cellules.

Les bols tibétains

C’est comme un petit gong en terme de vibrations. La forme évoque celle, symbolique, de la coupe. Comme une offrande qu’on vient poser sur le corps et qui retransmet ses harmoniques.

Le tambour

L’ancrage, la connexion à la terre et le rythme de la vie.

Le grand tambour

L’accordanse, jouer à plusieurs conduit à la radiance des ames. Je suis toujours étonné et fasciné par cette expérience. La couleur musicale de chacun tâtonne et finalement s’accorde, pour rencontrer l’autre et pour jouer ensemble. Pour tous les ages ! Et avec toutes les différences initiales, c’est une invitation à l’unicité.

Les carillons

Les carillons Koshi sont comme les étoiles dans le ciel. Ça scintille et ça carillonne.

Et vous pouvez aussi venir fabriquer des carillons à vent lors d’un atelier

Le Nidra Anantar

Fabriquée à Auroville en Inde, une table musicale, mise au point par des créateurs de sons guérisseurs est maintenant disponible en France pour vivre une expérience atypique. Le receveur s’allonge sur la caisse de résonance de l’instrument et ressent toutes les vibrations directement dans le corps, tout en voyageant avec les sonorités orientales. A découvrir ici !